youtube48x48

 

facebook-48x48

 

appareil-photo-48x48

ARTICLE PARU DANS LE RÉPUBLICAIN LORRAIN DU 16 NOVEMBRE 2015
LES THIONVILLOIS AU POUVOIR

 

 

Championnat de Lorraine épée et sabre, Nancy

Cet article est intégralement tiré d'un article paru dans le républicain lorrain datant du 16 novembre 2015. Si vous voulez lire l'article original vous pouvez soit vous abonner à la version dématérialiséé du journal, soit le lire en version papier, disponible (pour sa verion dématérialisée) ici : Le républicain Lorrain.

 

 

 

 

À l’image du Bleuet Alexandre Hervy, les Thionvillois ont démontré qu’ils étaient bien les patrons de la scène régionale, ce week-end lors des championnats de Lorraine épée et sabre à Nancy.

Difficile de parler d’avènement, puisqu’ils détenaient déjà plusieurs titres, mais les Thionvillois ont démontré durant deux jours, sur les pistes du gymnase Poincaré, que leur cité est bien devenue la place forte de la région au sabre. Une suprématie qui a résonné comme une évidence dans le tableau masculin des seniors.

Dans le dernier carré, le Bleuet Alexandre Hervy a tout d’abord pris sa revanche sur le fil sur son équipier Charles Andrianalizah hier après-midi (15-13). Un gaillard qui avait maté le neuvième des derniers championnats d’Europe cadets d’un rien la veille en finale des joutes juniors (15-14).

 

Hervy succès express

Victorieux l’an passé du Lunévillois Simon Embarek dans la dernière ligne droite, un autre élève de Mathieu Drobisz, Thomas Leray s’est, quant à lui, défait du champion 2012 et 2013, le local Robin Raveau (8-6 puis 15-8) dans l’autre moitié de tableau. Soit le contraire d’une surprise de la part de cet ancien Dijonnais de 25 ans, qui s’est hissé en finale du championnat de France Nationale 3, il y a deux ans.

De quoi préparer un épilogue entre intimes, où la palme est revenue à la jeunesse avec un succès express d'Hervy (8-4 puis 15-7). Un écart qui laissait ce dernier bien songeur.

 

"On se prend tous les jours ou presque à la salle. Une fois, c’est lui gagne, une fois, c’est moi. Cette fois, c’était moi. Mais il a un peu craqué à un moment. Il a trop forcé ses actions."

 

Un propos que ne confirmait pas totalement Leray, qui s’est adjugé la couronne hexagonale Entreprises la semaine précédente à Vandœuvre. La conséquence de son rythme d’entraînement d’ingénieur en sciences de matériaux :

 

"En finale, j’étais cuit. Le manque de condition s’est fait sentir. La différence s’est vraiment faite sur le physique."

 

Coutin Intouchable

Chez les dames, Mélody Gadé avait chipé le sceptre des seniors à la Nancéienne Oriane Hily en 2014 sous les couleurs thionvilloises. Désormais licenciée dans la cité ducale, cette étudiante en cycle préparatoire polytechnique a confirmé ce dimanche en demi-finale contre la pensionnaire de la Nationale 1.

Une élève de Philippe Collet qu’elle a dominée 15-9. À sa propre surprise :

 

"Normalement, à l’entraînement, Oriane est au-dessus. Mais elle n’a pas fait ce que, d’habitude, elle me passe tout le temps."

 

Mathilde Lemaire, de dos.

Du coup, la néo-Nancéienne a retrouvé sur sa route la Thionvilloise Mathilde Lemaire. Une ex-pensionnaire du pôle France d’Orléans contre laquelle elle avait buté au même stade samedi en juniors (7-8 puis 9-15). Avec, à la clé, un match guère plus serré (1-8 puis 7-15). D’où une légitime déception :

 

"Techniquement, on n’est pas très différentes, Mathilde et moi. Mais c’est au niveau mental que ça se joue, au niveau de l’endurance aussi. Samedi, j’ai fait une bonne première partie d’assaut et ensuite, j’ai coulé. Là, ça a été l’inverse."

 

Un double succès qui était pourtant loin d’être acquis pour la tireuse de l’ESCRIME 3 FRONTIÈRES :

 

"Pour moi, les compteurs sont remis à zéro à chaque fois. Je suis autant stressée qu’elle et en plus, elle a l’avantage de tirer en étant outsider."

 

Au final, à côté du sacre de la Thionvilloise Aurélie Uriot, seul le Toulois Mikaël Coutin a contrarié ce tir groupé mosellan dimanche matin chez les cadets. Un disciple de Julien Baudino qui s’est défait en finale du... Thionvillois Max Schneider sur le score de 15-8.

 

National : Lucani en bonne voie

Une sélection en équipe de France, ça ne se refuse pas. Ce week-end, la cadette Lola Lucani était donc logiquement présente au circuit européen de Heidenheim. Et l’épéiste du club d’Épinal a encore frappé fort sur les pistes allemandes en
décrochant la vingtième place.

 

"Sa performance est excellente en vue des championnats d’Europe en Serbie, se réjouit son Maître d’armes, Stéphane Jouve. Lola termine meilleure française malgré un parcours difficile."

 

Dès le premier tour de poule, la Spinalienne a rapidement affiché ses ambitions en signant un sans-faute de six victoires sur
six. Ensuite, dans le tableau 128, Lola Lucani a souffert terriblement pour se débarrasser de Melissa Yetkin. Du haut de ses 2 mètres, l’Allemande s’est battue bec et ongles pour faire honneur à son pays organisateur. En vain. La Vosgienne s’imposait finalement dans la douleur 4 touches à 3 !

Dans la foulée, la Lorraine écartait l’Italienne Alessandra Segatto (13-12) avant de s’éteindre dans le tableau 32 face à la Russe Manana Saumova : 15-11.

La journée d’hier, réservée aux équipes, s’est soldée par une neuvième place pour Lola Lucani et ses partenaires tricolores.

 

 

 

 

NEWSLETTER

Inscrivez vous pour recevoir nos lettres d'informations et vous tenir informés de la vie du club.

 

Aucun évènement à venir!
Aucun évènement dans le calendrier
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Escrime 3 Frontières est sur JoinApp

qr code escrime 3 frontieres news

Téléchargez l'application sur l'App Store ou sur Google Play, flashez le Qrcode et rejoignez ainsi le groupe E3F News.

Rapide, simple, mobile et efficace vous revevrez ainsi, directement sur votre smarptĥone, toutes les news, un complément indispensable à la newsletter du club.

Cliquez ici pour rejoindre E3F News si vous avez déjà téléchargé l'application et que vous êtes sur smartphone.