youtube48x48

 

facebook-48x48

 

appareil-photo-48x48

ARTICLE PARU DANS LE RÉPUBLICAIN LORRAIN DU 19 JUILLET 2015
LES ÉPÉISTES SE RATENT

 

 

Championnats du monde d'escrime seniors à Moscou

Cet article est intégralement tiré d'un article paru dans le républicain lorrain datant du 19 juillet 2015. Si vous voulez lire l'article original vous pouvez soit vous abonner à la version dématérialiséé du journal, soit le lire en version papier, disponible (pour sa verion dématérialisée) ici : Le républicain Lorrain.

 

 

article repu 19 07 2015

 

La journée d’hier a été noire pour les épéistes français : les garçons ont été éliminés en quarts et les filles ont loupé de peu le bronze.

Ce devait être un samedi doré pour la délégation française, avec des épéistes qui ne pouvaient que monter sur le podium et sur la plus haute marche, tant ils ont dominé la saison de Coupe du monde en individuel et par équipes. Mais la journée a tourné au cauchemar, dès le début de l’après-midi. En quarts face aux rivaux italiens du n°3 mondial Enrico Garozzo, la France, emmenée par Grumier, n’a pas su trouver la parade pour battre une équipe dominée (45-38) à Paris en Coupe du monde début mai.

 

« Quand on est tout en haut, le plus dur c’est d’y rester. Redescendre pour remonter, c’est peut-être pas plus mal »,

a expliqué l’entraîneur national Hugues Obry. A Kazan l’an passé, les escrimeurs avaient ramené l’or individuel (Ulrich Robeiri), le bronze individuel (Grumier) et l’or par équipes.

 

Malgré cette déconvenue russe, la qualification pour Rio n’est en rien menacée : finalement 5 es (pour la première fois depuis 2003 absents d’un podium mondial), les Français restent en tête, grâce à leur victoire en mai en Coupe du monde à Paris et aux Championnats d’Europe à Montreux. Le titre, lui, est finalement revenu à l’Ukraine qui a facilement battu la Corée du Sud 34-24.

 

« On a remis un peu de suspense et de piment dans tout ça. Des équipes vont recommencer à y croire. Je pensais pouvoir relâcher un peu mes troupes, mais ils devront encore être un peu dedans », a ajouté Obry.

 

Les filles relancées

Dans cette course pour Rio, les filles de l’épée se sont, elles, relancées. Certes, il y a encore une fois cette quatrième place, comme en 2013 à Budapest, et cette médaille en chocolat que personne ne veut. Mais les points de ces quatrièmes places pourraient toutefois se révéler décisifs pour aller au Brésil.

 

« On a encore notre destin en main »

s’est réjoui l’entraîneur Rudy Naejus, alors que la finale, remportée 45-36 par la Chine sur la Roumanie, opposait les deux équipes les plus en forme du moment.

Aujourd’hui, pour la dernière journée des Mondiaux moscovites, les deux équipes masculine et féminine de fleuret tenteront de venir améliorer un bilan provisoire maigre de deux médailles :

l’argent au sabre de Cécilia Berder et l’argent de Grumier à l’épée. Les messieurs partiront à la défense de leur titre mondial avec les mêmes escrimeurs (Erwann Le Pechoux, Jérémy Cadot, Julien Mertine et Enzo Lefort), alors que les filles tenteront de ramener un troisième podium collectif de suite après l’argent en 2013 et le bronze l’an passé.

 

 

 

 

 

NEWSLETTER

Inscrivez vous pour recevoir nos lettres d'informations et vous tenir informés de la vie du club.

 

Aucun évènement à venir!
Aucun évènement dans le calendrier
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Escrime 3 Frontières est sur JoinApp

qr code escrime 3 frontieres news

Téléchargez l'application sur l'App Store ou sur Google Play, flashez le Qrcode et rejoignez ainsi le groupe E3F News.

Rapide, simple, mobile et efficace vous revevrez ainsi, directement sur votre smarptĥone, toutes les news, un complément indispensable à la newsletter du club.

Cliquez ici pour rejoindre E3F News si vous avez déjà téléchargé l'application et que vous êtes sur smartphone.