youtube48x48

 

facebook-48x48

 

appareil-photo-48x48

ARTICLE PARU DANS LE RÉPUBLICAIN LORRAIN
DU 21 FÉVRIER 2018
ALICE CONRAD ET CAMILLE KELLER À LA POINTE DE L'ÉPÉE

 

 

Escrime Thionville E3F

Cet article est intégralement tiré d'un article paru dans le républicain lorrain datant du 21 février 2018. Si vous voulez lire l'article original vous pouvez soit vous abonner à la version dématérialiséé du journal, soit le lire en version papier, disponible (pour sa verion dématérialisée) ici : Le républicain Lorrain.

 

 

 

Escrime Républicain Lorrain.

 

L’une a commencé à 8 ans, l’autre dès la maternelle. Aujourd’hui, Alice Conrad et Camille Keller sont deux épéistes aguerries de Thionville E3F. Ensemble, elles arpentent les circuits européens et les Coupes du monde.

Camille Keller a appris la nouvelle la veille. Elle ira aux championnats du monde M17 à Vérone début avril avec l’équipe de France.

 

Je suis vraiment contente , lance l’épéiste thionvilloise dans un large sourire. L’aboutissement de tout mon travail.

 

Une étape de plus pour la tireuse de 16 ans, qui a déjà participé à cinq étapes européennes chez les cadettes et a terminé 5ème à Edenheim, en novembre.

À ses côtés, ce jeudi soir, dans la salle d’armes de Thionville E3F, sa coéquipière Alice Conrad enfile sa tenue. C’est jour d’entraînement.

 

Le seul de la semaine où on tire ensemble

 

, souffle Alice, 17 ans. La junior première année ne sera pas aux Mondiaux mais se réjouit pour sa copine.

 

C’est super pour elle, elle le mérite

 

, sourit-elle.

Alice s’est blessée le week-end précédent, à Bratislava sur le circuit européen.

 

Entorse à la cheville et au genou gauche , grimace la Thionvilloise. Alors que j’étais sur une bonne lancée.

 

Pas de quoi l’arrêter pourtant, avant de partir à la Coupe du monde seniors à Dijon, le week-end suivant.

Une petite catégorie sépare les filles, mais elles se croisent sur les circuits nationaux et s’entraînent à deux. Leurs parcours sont parallèles, leur amitié imperturbable. « C’est même un plus d’être ensemble , confie Camille. On se serre les coudes. » De la concurrence entre elles ? « Non ! On n’est pas du genre à se tirer dans les pattes ! » assure Alice.

Chaque jeudi soir, elles se retrouvent au complexe de la Milliaire, avec leurs maîtres d’armes Maurice Pizay et Nelson Loyola. Mais aussi avec Christophe Conrad, le président du club et...père d’Alice.

 

C’est lui notre coach en compétition. On a encore du mal à se passer de lui en bout de piste », confie Camille. Alice acquiesce : « C’est important de l’avoir près de nous... On a une vraie relation de confiance.

 

Les deux épéistes sont une vitrine pour le club. Alice flirte régulièrement avec le Top 150 mondial... Les deux ont le statut de sportive de haut niveau.

 

Trouver l'équilibre

Si l’escrime est une passion commune, la concilier avec les études demande beaucoup de rigueur... Camille est en Première S à Saint-Avold, Alice en Terminale S à Thionville. Les deux rêvent à d’audacieux projets professionnels. Camille aimerait entrer en médecine, Alice en école d’ingénieur. Pour elle d’ailleurs, c’est l’année du bac. « Avec 38,5 heures de cours par semaine, ce n’est pas facile de trouver l’équilibre avec l’escrime... » glisse-t-elle.

Idem pour Camille, qui doit jongler entre les cours à Saint-Avold, les entraînements à Thionville et les déplacements les week-end en compétition. Un emploi du temps chargé auquel se tiennent les filles. « Il suffit d’être bien organisée », lance Alice.

Toutes les deux ont été approchées par le Pôle France de Bordeaux... « Pour continuer à faire de l’escrime, ce serait parfait , affirme Camille. À la rentrée prochaine, tout risque de changer pour le duo. Alice quittera le lycée... Il faudra alors sûrement s’éloigner de Camille, du club et de ce cocon rassurant. Alice souffle. « Je préfère ne pas trop y penser... »

 

Elles sont capables

Il cumule les casquettes.

Président du club de Thionville E3F, coach d'Alice et de Camille et père d'Alice, Christophe Conrad est le troisième membre du formidable trio.

 

Je pars quasiment à chaque fois avec elles sur les compétitions, raconte l'entraîneur. Et je suis content de la tournure que prennent les choses pour elles Elles sont capables.

 

Malgrè une petite baisse de régimes ces deux derniers mois, avec des résultats en dessous des habitudes des épéistes, l'entraîneur est satisfait. Ses deux protégées ont en tout cas des jeux très différents. Les points forts de Camille ?

 

Elle est excellente en défense. Et puis elle arrive à sortir de belles choses alors qu'elle ne s'entraîne qu'une fois par semaine. Elle doit maintenant apprendre à étoffer son jeu d'attaque et travailler sa technique. Et ça, c'est en compétition que ça s'apprend.

 

À l'inverse, Alice est beaucoup plus dans l'attaque. Elle a le gabarit qu'il faut pour ça. Elle a une grande allonge et une précision de pointe. Elle doit apprendre à laisser un peu faire l'adversaire

 

Le club de Thionville E3F compte 135 licenciés, ce qui permet à Alice et Camille de s'entraîner avec des garçons de bon niveau. Ce qui est essentiel pour progresser.

 

Lucani à Vérone

L'épéiste Lola Lucani (Épinal) a été selectionnée pour participer aux championnats du monde M20 à Vérone, début avril, où sera aussi Camille Keller en M17.

 

 

 

 

 

 

 

 

NEWSLETTER

Inscrivez vous pour recevoir nos lettres d'informations et vous tenir informés de la vie du club.

 

Aucun évènement à venir!
Aucun évènement dans le calendrier
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Escrime 3 Frontières est sur JoinApp

qr code escrime 3 frontieres news

Téléchargez l'application sur l'App Store ou sur Google Play, flashez le Qrcode et rejoignez ainsi le groupe E3F News.

Rapide, simple, mobile et efficace vous revevrez ainsi, directement sur votre smarptĥone, toutes les news, un complément indispensable à la newsletter du club.

Cliquez ici pour rejoindre E3F News si vous avez déjà téléchargé l'application et que vous êtes sur smartphone.