youtube48x48

 

facebook-48x48

 

appareil-photo-48x48

ARTICLE PARU DANS LE RÉPUBLICAIN LORRAIN DU 08 JUIN 2017
YSAORA THIBUS, LA CHAMPIONNE DE FRANCE D'ESCRIME AU FLEURET DE PASSAGE À METZ

 

 

Ysaora Thibus, la nouvelle icône ?

Cet article est intégralement tiré d'un article paru dans le républicain lorrain datant du 08 juin 2017. Si vous voulez lire l'article original vous pouvez soit vous abonner à la version dématérialiséé du journal, soit le lire en version papier, disponible (pour sa verion dématérialisée) ici : Le républicain Lorrain.

 

 

 

Ysaora Thibus.

 

Une médaille de bronze au Grand Prix de Shanghai, deux titres de championne de France à Bourg-la-Reine, l’année post-olympique d’Ysaora Thibus est bien engagée. Le week-end dernier, la fleurettiste s’est rendue au club de Metz

 

C'est un peu comme si Zidane venait à la rencontre de jeunes footballeurs !

 

Anthony Schaller, le président de la SE Metz, n’en rajoute presque pas. Ysaora Thibus, 25 ans, nouvelle icône de l’escrime française, était à Metz.

Et les jeunes du club se sont bousculés pour voir la star. En l’invitant, le président mosellan ne s’attendait pas à autre chose.

 

Depuis sa cinquième place aux Jeux de Rio, le palmarès d’Ysaora est impressionnant. Elle est un vrai modèle pour les jeunes et une belle vitrine pour ce sport.

 

Samedi dernier, la championne de fleuret s’est donc prêtée au jeu des duels avec une douzaine de jeunes et a pu échanger avec eux.

 

Il y a quelques années, j’étais à leur place. Alors c’est top de partager mon expérience, expliquer ce qu’est mon quotidien et comment j’ai concilié mes études et mon sport à haut niveau,

 

confie Ysaora Thibus.

Car la jeune Guadeloupéenne vient tout juste d’obtenir son diplôme d’école de commerce. La même année que sa participation aux Jeux... Deux belles réussites

 

qui ont tout de même demandé beaucoup de travail et d’organisation. Mais quand on est motivé, c’est plus simple !

 

La sensation de liberté

Ysaora Thibus a débuté l’escrime grâce à son grand frère.

 

Et ç’a été le coup de foudre ! Ce qui m’a plu, c’est la notion de combat et la sensation de liberté. Et puis je suivais les exploits de Laura Flessel, bien qu’elle soit épéiste. Elle m’a forcément inspirée.

 

Depuis, elle n’a plus cessé de tirer et a doucement lancé sa carrière. Ce qui a tout changé ?

 

Les derniers Jeux à Rio. En individuel, je suis allée jusqu’en quarts. J’étais forcément déçue de m’arrêter là, mais ça m’a motivée pour la suite

 

Et si les Jeux ont relancé l’envie de la championne, ils ont aussi boosté la discipline.

 

C’est le seul moment où nous sommes médiatisés, estime Anthony Schaller. En général, l’escrime fait partie de ces sports invisibles, méconnus du grand public. La belle performance d’Ysaora a eu un effet positif. C’est aussi pour ça que je voulais la mettre en valeur. Afin de poursuivre les efforts.

 

Comme beaucoup de sports jugés trop confidentiels, l’escrime souffre toujours d’un manque de visibilité.

 

On mériterait d’être plus reconnu, c’est clair, affirme Ysaora Thibus. On est mis en lumière uniquement tous les quatre ans et le reste du temps on passe à la trappe. C’est dommage ! Impossible d’y remédier ? Non ! Il faut surtout communiquer. Et clairement, une icône comme Ysaora peut aider en ce sens, juge le président messin. Et puis l’escrime est belle, ajoute la championne. C’est un sport de respect, de duel, un sport où il faut réfléchir, se concentrer.

 

Pour s’en rendre compte, rendez-vous aux championnats d’Europe en Géorgie dès le 12 juin. Ysaora Thibus y sera.

 

Des envies de médailles

Après une cinquième place en individuel aux Jeux de Rio en août dernier, Ysaora Thibus, 25 ans, licenciée au club de Bourg-la-Reine, vient de remporter la médaille de bronze au Grand Prix de Shanghai et deux titres de championne de France.

 

Cette année post-olympique se passe plutôt bien,

 

sourit Ysaora.

Mais la Guadeloupéenne pense déjà à la suite. Dès le 12 juin, elle sera à Tbilissi, en Géorgie, pour les championnats d’Europe. Et les Mondiaux se profilent fin juillet (du 21 au 26) à Leipzig, en Allemagne.

 

J’y vais forcément avec des envies de médailles. Mais je sais que ce n’est pas gagné d’avance. Je vais encore avoir besoin de pas mal de préparation pour atteindre mes objectifs.

 

La fleurettiste a tout de même acquis un peu de confiance ces derniers mois.

 

Mes récents résultats me permettent d’être positive pour la suite. Je vais tenter de rester sur cette dynamique le plus longtemps possible. Depuis les Jeux, j’essaye de ne pas me poser trop de questions. De toute façon, avec ce calendrier chargé, je n’ai pas le temps de cogiter !

 

 

 

 

 

 

 

 

NEWSLETTER

Inscrivez vous pour recevoir nos lettres d'informations et vous tenir informés de la vie du club.

 

Aucun évènement à venir!
Aucun évènement dans le calendrier
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Escrime 3 Frontières est sur JoinApp

qr code escrime 3 frontieres news

Téléchargez l'application sur l'App Store ou sur Google Play, flashez le Qrcode et rejoignez ainsi le groupe E3F News.

Rapide, simple, mobile et efficace vous revevrez ainsi, directement sur votre smarptĥone, toutes les news, un complément indispensable à la newsletter du club.

Cliquez ici pour rejoindre E3F News si vous avez déjà téléchargé l'application et que vous êtes sur smartphone.