youtube48x48

 

facebook-48x48

 

appareil-photo-48x48

ARTICLE PARU DANS LE RÉPUBLICAIN LORRAIN DU 29 JANVIER 2017
L'ESCRIME CONTRE LE CANCER DU SEIN, LE PROGRAMME RIPOSTE

 

 

L'escrime contre le cancer du sein

Cet article est intégralement tiré d'un article paru dans le républicain lorrain datant du 29 janvier 2017. Si vous voulez lire l'article original vous pouvez soit vous abonner à la version dématérialiséé du journal, soit le lire en version papier, disponible (pour sa verion dématérialisée) ici : Le républicain Lorrain.

 

 

 

L'escrime contre le cancer du sein, article du Républicain Lorrain.

 

Développée à Toulouse, une technique de sabre adaptée permet à des patientes de lutter contre l’enraidissement de l’épaule dans les mois suivant la chirurgie. Le programme est proposé à Nancy et Pontarlier.

L'escrime pour se battre contre la maladie. La symbolique est forte dans cette discipline où l’on apprend à parer et riposter face aux attaques. L’escrime est surtout particulièrement adaptée.

 

pour lutter contre l’enraidissement de l’épaule souvent observée dans les mois et années qui suivent une chirurgie du cancer du sein

 

explique le Dr Cécile Delattre, de l’Institut de cancérologie de Lorraine (ICL).

Depuis novembre dernier, l’ICL et le CHRU de Nancy proposent à leurs patientes des cours d’escrime adaptés à leur pathologie. Ces cours ont lieu au Cercle de Vandœuvre-lès-Nancy (54) dans le cadre d’une séance dédiée, à laquelle participent sept femmes pour l’instant.

 

Nous proposons ces séances assez tôt après la chirurgie, après 4 à 6 semaines de cicatrisation, afin que le raidissement ne s’installe pas

 

poursuit le Dr Delattre.

 

Travailler la mobilité du bras

Parfaitement encadrés, sécurisés, les cours s’inscrivent dans le cadre d’un programme original mis au point à Toulouse par l’association Solution Riposte (reconstruction, image de soi, posture,oncologie, santé, thérapie,escrime).

Celle-ci a développé une technique de sabre adaptée, sans touches, destinée à faire travailler la mobilité du bras et de l’épaule rendus raides par les cicatrices, tout en mobilisant l’ensemble du corps avec des effets sur la posture, le renforcement musculaire des jambes ou encore le système cardiovasculaire. Sans oublier le moral.

 

Des maîtres d'armes formés

À Vandœuvre-lès-Nancy, en Lorraine, ou à Pontarlier, en Franche-Comté, où le programme a également été lancé, ces cours sont dispensés par des maîtres d’armes habilités.

Le Dr Mathias Poussel, du centre de référence sur l’évaluation médico-sportive au CHRU de Nancy, explique qu’ils ont, pour ce faire, suivi une formation spécifique auprès d’une équipe d’oncologues, psychologues, kinésithérapeutes... qui les sensibilisent à la pathologie et ses retentissements sur les plans tant physique que psychologique.

Les patientes sont, quant à elles, soumises à une évaluation médico-sportive, régulièrement répétée pour éviter tout risque.

Toutes les études scientifiques montrent, rappelle encore le D r Delattre,

 

que l’activité physique pendant les traitements est bénéfique :

 

réduction du risque de récidive, de l’anxiété, meilleure tolérance aux traitements, qualité de vie améliorée...

 

L’activité physique adaptée est un soin de support à part entière

 

plaide-t-elle.

 

Un projet de recherche dans les cartons

Le projet Riposte trouve son origine au sein de la Fédération française d’escrime.

Il devrait se développer dans toutes les régions.

En Lorraine, il a démarré à Nancy et des projets sont en cours à Metz, Saint-Dié, Verdun. En Franche-Comté, il est lancé à Pontarlier. Pour éviter tout frein financier, la fédération et les ligues offrent la licence pour une année et prêtent les équipements.

À Nancy, une recherche clinique menée en partenariat par l’Institut de cancérologie de Lorraine et le CHRU est en projet. Elle visera à évaluer les bénéfices de l’activité sur les mobilités de l’épaule et sur la fatigue, explique le Dr Mathias Poussel.

Les premières réactions des participantes sont positives : « On voit que musculairement, on s’éloigne des traitements, qu’on a de plus en plus la forme », « ça donne la pêche », « on oublie les douleurs, on pense au geste », « c’est stimulant »...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

NEWSLETTER

Inscrivez vous pour recevoir nos lettres d'informations et vous tenir informés de la vie du club.

 

Aucun évènement à venir!
Aucun évènement dans le calendrier
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Escrime 3 Frontières est sur JoinApp

qr code escrime 3 frontieres news

Téléchargez l'application sur l'App Store ou sur Google Play, flashez le Qrcode et rejoignez ainsi le groupe E3F News.

Rapide, simple, mobile et efficace vous revevrez ainsi, directement sur votre smarptĥone, toutes les news, un complément indispensable à la newsletter du club.

Cliquez ici pour rejoindre E3F News si vous avez déjà téléchargé l'application et que vous êtes sur smartphone.